logo_codep81 logo_ffct logo_ligue

La Sécurité, la priorité de la FFCT

 

 

Le rôle du délégué sécurité départemental


Fortement aidés par la commission nationale de la FFCT (qui envoie de nombreux documents de grande qualité), les délégués sécurité départementaux de la FFCT  travaillent principalement sur trois axes :

- la sécurité active (le comportement de nos adhérents sur la route)
- la sécurité passive (la prise en compte des besoins des cyclistes dans les infrastructures routières)
- notre droit à la route (le soutien aux clubs lorsqu’ils ont des problèmes vis-à-vis des pouvoirs publics).

Chaque délégué sécurité départemental s’efforce de faire descendre les informations vers les délégués sécurité des clubs de son département, et de réaliser des actions. Ces actions dépendront, bien entendu, de la sensibilité de chacun. Cependant, le but reste le même : de réduire le nombre et la gravité des accidents.

C’est ainsi que certains délégués sécurité départementaux aiment surtout inciter nos adhérents à mieux respecter le Code de la Route (et les autres usagers), alors que d’autres préfèrent encourager les pouvoirs publics à créer des aménagements cyclables et à promouvoir les déplacements à vélo. Il y a de nombreuses possibilités, mais nous essayons d’être « partout où l’on parle de sécurité », conformément aux souhaits de notre fédération.

Les informations descendent, mais il doivent également remonter vers la commission nationale. Dans ses nombreux contacts, délégué départemental trouve des idées et des informations qui l’aideront dans son travail, et qu’il partagera ensuite avec ses collègues des commissions régionales afin de les soutenir et de les inspirer dans leurs propres actions. Certaines actions seront communiquées à la commission nationale, et également aux représentants locaux des autres organisations qui travaillent en faveur de la sécurité des cyclistes (notamment nos amis de la FuBicy et l’AF3V).

La sécurité est un vaste sujet, c’est l’affaire de tous, et chacun doit jouer son rôle.

 

Les accidents cardio-vasculaires


En 2010, il y a eu 33 décès à la FFCT, dont 25 accidents cardio-vasculaires.

Une seule arme contre ce fléau, la prévention :

- Réduisez les graisses animales (charcuterie, matières grasses laitières)
- Préférez les viandes les moins grasses et surtout le poisson
- Pratiquez régulièrement un sport d’endurance sans tomber dans l’excès
- Consultez votre médecin pour faire surveiller votre tension artérielle, poids, taux de glycémie et cholestérol
- Pratiquez une épreuve d’effort régulièrement :  la fréquence de ce suivi doit augmenter avec l’âge
- Ne jamais pratiquer à sa fréquence cardiaque maximale (théoriquement 220 - l’âge)
- Ne pas rouler longtemps au-dessus du seuil anaérobie (à plus de 80% de sa fréquence maximale)
- Utilisez un cardio-fréquencemètre
- Suivez un stage de secourisme

Le cyclotourisme un sport merveilleux qui améliore notre santé et augmente notre espérance de vie... à condition de respecter nos corps et d'adopter un comportement sécuritaire.

 

Le savoir vivre

 

Nous nous plaignons souvent du comportement des automobilistes, mais sommes-nous toujours irréprochables ?



La circulation automobile double tous les dix ans, et ce phénomène va malheureusement continuer. Nous sommes contraints de nous adapter. Nous évitons les grandes routes que nous empruntions sans hésiter il y a vingt ans, et nous nous rabattons vers le réseau secondaire. Cependant, il est important de comprendre qu’en nous « entassant » sur les petites routes, nous pouvons devenir nous-mêmes gênants pour les riverains. Nous demandons le partage de la route, mais cela suppose que nous allons essayer de ne pas embêter les autres usagers.

 

En ville, il faut « prendre sa place » dans la circulation, mais cela ne nous sert à rien de gêner inutilement. De même, si un camion n’arrive pas à nous doubler et que le conducteur prend son mal en patience, c’est quelqu’un de bien ! Pourquoi l’embêter jusqu’en haut de la côte ? Serrons nous et faisons de notre mieux pour le laisser passer. Il est toujours utile d’encourager les bons comportements en respectant les conducteurs qui font preuve de courtoisie à notre égard.

Rappelons surtout que le Code de la Route protège les usagers vulnérables, nous devons être les premiers à le défendre. Il stipule que les cyclistes « ne doivent jamais rouler à plus de deux de front sur la chaussée. Ils doivent se mettre en file simple dès la chute du jour et dans tous les cas où les conditions de la circulation l’exigent, notamment lorsqu’un véhicule voulant les dépasser annonce son approche » (Art. R. 431-7).

Pensons également à avertir les piétons de notre approche, d’autant plus qu’ils ont tendance à traverser sans regarder s’ils n’entendent pas de moteur. Le plus simple, c’est de donner un petit coup de sonnette… ou de tousser. Un « bonjour » sympathique, et le tour est joué. Ce sont des usagers vulnérables comme nous, pourquoi leur faire peur ?

Pour être respectés, soyons respectables…

 

La sécurité vous intéresse ?


La commission nationale publie de nombreux documents de qualité, qui sont généralement disponibles sur le site de la FFCT. Voici quelques liens :

La Charte cyclable FFCT (nos conseils pour créer des aménagements cyclables de qualité)
Les enfants et la sécurité routière
Le livre Blanc - Les aménagements dangereux (nos conseils pour éviter de créer des aménagements routiers qui sont dangereux pour les cyclistes)
Infrastructures
Comportements
La revue Cyclotourisme (la revue nationale publie une rubrique mensuel qui aborde de nombreux sujets concernant la sécurité de nos adhérents)  
L'assurance (toutes les informations concernant l'assurance fédérale)
Les éditions (l'index de l'ensemble des documents publiés par la commission nationale de sécurité)

 

Un problème de sécurité ?


Le délégué sécurité départemental organise une réunion annuelle à l'intention des délégués sécurité de nos clubs. En principe cette réunion a lieu au mois de janvier au CDOS d'Albi.
Par ailleurs, il soutient les délégués clubs dans leur action en les aidant à se documenter et en leur donnant des idées pour réaliser des actions dans leur clubs et communes. Vous pouvez le contacter à tout moment :

Steve JACKSON
130 rue de Jarlard
81000 ALBI
Tél : 05 63 60 35 20
stevejackson2@wanadoo.fr

 

Haut de page